• AVTE

Sauvez vos oreilles !


Ce 03 mars est la journée de l’audition. De quoi nous rappeler l’importance de nos oreilles et de leur fonction. Plus de 10% de la population est malentendante et ce toutes tranches d’âges confondues. Seulement 20% des personnes ayant des limitations auditives fonctionnelles sont équipées de prothèses auditives. Si l’on considère souvent à tort que les problèmes d’audition ne touchent que les personnes âgées, on estime par exemple qu’en France plus de 216000 jeunes entre 6 à 25 ans sont touchés par un déficit auditif. Celui-ci peut engendrer notamment des limitations et des difficultés d’apprentissage.


A notre niveau en tant que bureau d’étude en sonorisation des bâtiments, nous n’insisterons jamais assez sur les deux points suivants.


1 - Qualité acoustique des bâtiments

L’importance de l’étude préalable de tout projet destiné à l’usage de la parole et ce de manière directe ou indirecte. Que ce soit pour de nouvelles constructions et/ou de la rénovation, il est impératif de tenir compte de cet aspect. Par exemple une classe, un auditoire, mal adapté au niveau acoustique peut avoir un impact non négligeable sur l’enseignant qui doit forcer la voix avec les conséquences pathologiques qui peuvent en résulter. D’autre part cela impacte également l’assemblée qui doit tendre l’oreille et augmenter son niveau d’attention et de concentration plus spécialement pour comprendre le message. Il existe des normes de qualité, de taux de réverbération permettant de garantir l’intelligibilité dans les locaux destinés à l’usage de la parole.



2 – Sonorisation

Nous sommes déjà revenus dans un article précédent sur l’importance du choix du système audio. Celui-ci doit être choisi en fonction de l’usage en gardant à l’esprit la garantie d’un niveau d’intelligibilité suffisant. L’installation audio, le choix du matériel, son placement doivent être fait afin d’optimiser l’intelligibilité, mais aussi le niveau sonore. Choisir une solution permettant de garder des niveaux sonores acceptables et naturels se révèle parfois plus coûteux mais au bénéfice d’un plus grand confort pour l’auditeur. Inutile d’espérer combler les défauts acoustiques d’un local mal étudié au moyen d’un niveau sonore important. Il y aura toujours un perdant ! Cependant le choix d’un matériel, d’une technologie adaptée, vous permettra de réduite l’impact de cette sonorisation sur le local et son acoustique, mais également vous donnera la possibilité de travailler à des niveaux bien moins importants. Niveaux sonores offrant plus de qualité, d’intelligibilité et de confort.


Nous restons à votre disposition pour tout conseil, étude de vos projets.


13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout