top of page
  • AVTE

Les facteurs d’influences externes (RGIE) et le câblage audio et data de votre église !

Dernière mise à jour : 5 avr.



Comme déjà mentionné dans un post précédent, les églises et bâtiments paroissiaux sont des lieux généralement accessibles au public cela  veut donc dire qu’ils tombent sous la coupe de la législation sur le domaine tertiaire au niveau de la règlementation sur les installations électriques. Au delà d’un contrôle périodique « obligatoire » tous les 5 ans avez-vous entendu parler des facteurs d’influences externes ?  


Savez-vous l’installation audio, l’installation vidéo et informatique de vos locaux est également influencée par ces facteurs qui déterminent entre autre le type de câblage à utiliser !


Cela veut dire que lorsque vous faites réaliser une câblage pour des caméras, de l’audio ... dans votre église, celui-ci doit tenir compte des facteurs d’influences externes. Nombreux sont les installateurs qui ne le savent pas car ils considèrent ces installations comme non concernées par le RGIE. (ce qui est faut) !


C’est aussi dans certains cas ce qui peut expliquer une différence parfois importante dans un prix d’installation par rapport à différents devis ! (Bon à savoir)


Si ceux-ci sont présents au RGIE depuis 2016, la dernière mouture du RGIE rappelle à l’ordre dans ce domaine.

Les facteurs d’influences externes sont regroupés dans un document qui doit être joint au dossier électrique et évoluer en même temps que les affectations des différents locaux. Cela consiste dans l’inventorisation de l’ensemble des conditions extérieures qui sont susceptible d’influencer la mise en place, l’évolution et la modernisation de vos installations électriques. Ces influences externes sont déterminées pour chaque local en fonction d’informations généralement communiquées et/ou relevée dans une anamnèse réalisée avec l’exploitant des lieux. C’est généralement les utilisateurs ou les exploitant qui sont les mieux placés pour expliquer ce qu’ils font et à quoi servent les différents locaux.

Les facteurs d’influences externes sont répartis en 3 catégories (source Atlas Contrôle) :


A - Les conditions environnementales (atmosphère, climat, situation)

B - Les circonstances d’utilisation

C - Le mode de construction du bâtiment


Une seconde identification (lettre) est attribuée pour définir des sous-critères :

AA – Température ambiante – suivies d’un chiffre allant de 1 à 6 qui détermine une fourchette de température (ex. AA3 pour des températures allant de -5°C à +40°C)


AD – Présence d’eau – suivies d’un chiffre allant de 1 à 8 qui détermine l’importance de cette présence d’eau (ex. AD7 pour une profondeur d’eau de maximum 1 mètre)


AE – Présence de corps solides étrangers – suivies d’un chiffre allant de 1 à 4 qui détermine la taille de ces corps étrangers (ex. AE4 pour les poussières)


AF – Présence de substances corrosives ou polluantes – suivies d’un chiffre allant de 1 à 4 qui détermine l’importance de ces substances (ex AF4 permanente, actions permanentes de produits chimiques, corrosifs ou polluants)


AG – Contraintes mécaniques dues aux chocs – suivies d’un chiffre allant de 1 à 3 qui détermine l’énergie de choc (ex. AG3 pour les contraintes correspondant à une énergie de choc de 60J maximum et un degré correspondant de résistance IP XX-11)


AH – Contraintes mécaniques dues aux vibrations – suivies d’un chiffre allant de 1 à 3 qui détermine l’importance de ces vibrations (ex. AH1 pour des vibrations faibles)


AK – Présence de flore ou moisissures – suivies d’un chiffre allant de 1 à 2 qui détermine l’importance de cette présence (ex. AK1 lorsque cette présence est négligeable, pas de limitation d’emploi)


AL – Présence de faune – suivies d’un chiffre allant de 1 à 2 qui détermine l’importance de cette présence (ex. AK2 lorsque cette présence représente un risque et exige une protection spéciale)


AM – Influences électromagnétiques, électrostatiques ou ionisantes – suivies d’un chiffre allant de 1 à 6 qui détermine l’importance de cette influence (ex. AM3 pour la présence nuisible de radiations électromagnétiques)


AN – Rayonnements solaires – suivies d’un chiffre allant de 1 à 2 qui détermine l’importance de ces rayonnements (ex. AN2 pour les rayonnements solaires nuisibles en intensité ou en durée)


BA – Compétence de personnes – suivies d’un chiffre allant de 1 à 5 qui détermine les compétences de ces personnes (ex. BA3 pour les personnes handicapées)


BB – Etat du corps humain – suivies d’un chiffre allant de 1 à 3 qui détermine l’humidité de la peau (ex. BB3 lorsque la peau est immergée dans l’eau)


BC – Contact des personnes avec le potentiel de terre – suivies d’un chiffre allant de 1 à 4 qui détermine l’importance de ces contacts (ex. BC3 lorsque les personnes sont en contact fréquent avec des éléments conducteurs au potentiel de terre)


BD – Possibilités d’évacuation des personnes en cas d’urgence – suivies d’un chiffre allant de 1 à 4 qui détermine ces possibilités (ex. BD4 lorsque l’évacuation est difficile, longue et encombrée)


BE – nature des matières traitées ou entreposées – suivies d’un chiffre allant de 1 à 4 qui détermine cette nature (ex. BE3 lorsque le traitement ou le stockage de matières explosives ou de liquides inflammables ont un point d’éclair inférieur ou égal à 55°C et représente un risque d’explosion)


CA – Matériaux de construction – suivies d’un chiffre allant de 1 à 2 qui détermine ces matériaux (ex. CA1 pour les matériaux non combustibles)


CB – Structure des bâtiments – suivies d’un chiffre allant de 1 à 4 qui détermine la structure (ex. CB3 pour les risques dus à des mouvements de la structure)

 

Ces différentes influences externes influencent de choix du matériel, câbles dans vos installation électriques et techniques (audio, data, video) entre autre au niveau du type de câblage.

Le chapitre 1.2 du RGIE (section 1.2.1) traitant des domaines d’application spécifie bien clairement que les prescriptions sont applicables également aux câbles de communication, technologie de l’information, de signalisation, de commande. Aux choix et à la mise en œuvre d’appareils fixes dans les installations informatiques, de traitement de données, ...

 

Vous désirez réaliser cette étude, envisager la mise en place d’un suivi de vos installations sur le plan technique mais aussi administratif (plans, schémas, normes....)

Contactez moi.

 

 

 

 

 

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page